Le marché de l'EHPAD

Documentations pour approfondir la question

Documentations pour approfondir la question

Le cadre légal
Glossaire

Contactez nous

Service commercial
1, rue Jean Jaurès
74000 ANNECY
Tel : 04 50 33 76 91

7, avenue de l'Opéra
75001 PARIS
Tél : 01 53 30 03 85

L'actualité politique montre la prise de conscience des pouvoirs publics face à la dépendance.

L'évolution démographique est telle que la prise en charge collective des besoins d'hébergement, d'aide et de soins est l'un des plus grands défis de notre société . Un simple constat : le nombre de retraités croît de manière exponentielle.
De plus, les maisons de retraite sont appelées à connaître un fort développement car en permettant une diminution des durées d'hospitalisation, elles participent à la réduction des dépenses de santé.

Une dépendance encore plus accentuée.
D'ici à 2040, le nombre de personnes dépendantes, notamment atteintes de la maladie d'Alzheimer devrait passer de 800 000 à 1,2 millions (1 français sur 4) . Il faut noter que les aidants potentiels dans l'entourage seront quant à eux, moins nombreux.

Le vieillissement de la population

Du fait de l'allongement de la durée de la vie, de l'élévation du niveau de celle-ci, ainsi que de l'arrivée à l'âge de la retraite des baby boomers, la population dite de "grand âge" va fortement progresser dans les années à venir. Par conséquent, cette tranche de la population concernée par la dépendance, et à laquelle il convient d'apporter services et soins adapatés, devient un phénomène de société et un enjeu majeur de notre pays.

A cet égard, les chiffres de l'Insee sont implacables. D'après ses dernières projections, le nombre de personnes âgées de 60 ans ou plus, va fortement progresser jusqu'en 2035 et continuer de croître ensuite. A lui seul, il augmentera de plus de 10 millions. Ainsi, en 2060, une personne sur trois aura + 60 ans. On comptera alors 23,6 millions de personnes âgées de + de 60 ans, ce qui représente une hausse de 80% en 53 ans.

Le nombre de personnes de 75 ans ou plus s'élèvera à 11,9 millions en 2060, contre seulement 5,2 millions en 2007.
Et celui des 85 ans et plus, passera de 1,3 à 5,4 millions. Si en 2010, la part des personnes âgées de + de 75 ans représente 8,8%, elle devrait passer à 15,5% en 2050, soit une progression de 75%.

Enfin, entre 2010 et 2046, le nombre de centenaires devrait augmenter de 2 000 par an. En 2046, avec l'arrivée des générations issues du babyboom, le rythme de croissance s'accélèrera et passera à + de 8 000 centenaires par an.

Aujourd'hui, 657 000 personnes vivent en maison de retraite et la France compte 10 305 établissements d'hébergements pour personnes âgées. Au rythme actuel de progression de la population dite de "grand âge" ce parc est largement insuffisant.

Un marché protègé et encadréLe marché de l'Ehpad

Le secteur gérontologique est régi par la loi n° 2002-2 du 2 janvier 2002, rénovant l'action sociale.

Cette loi place l'usager au centre de la réglementation et vise à :

  • Renforcer les droits des usagers.
  • Créer un lien entre procédures d'autorisation et de financement.
  • Donner un cadre procédural à l'étude des dossiers en CROSMS*.
  • Créer un Conseil National de l'évaluation sociale et médico-sociale.
  • Instaurer une autorisation à durée déterminée de 15 ans. 

Ce secteur est également soumis à une obligation de conventionnement qui a pour but :

  • D'inviter les établissements à entrer dans une démarche qualité.
  • D'harmoniser les prestations offertes aux résidants.
  • D'apporter plus de transparence dans la gestion des structures.

Notre réponse

Nous proposons des résidences répondant aux exigences réglementaires et vous garantissant :

  • Des prestations de qualité
  • La présence d’un personnel qualifié
  • Un lieu de vie sécurisé 
* Comité Régional de l’Organisation Sanitaire et Médico-Sociale